On K'ause - blog

Les mendiants de Noël : connaissez-vous l’histoire de ces palets au chocolat garnis de fruits à coque ? par Sophie Lohner
Par décembre 03, 2020 0 K'ommenter

Les mendiants de Noël : connaissez-vous l’histoire de ces palets au chocolat garnis de fruits à coque ? par Sophie Lohner

Amandes, noix, noisettes, figues séchées et raisins secs, le tout déposé sur un palet de chocolat noir, blanc ou au lait… Bien sûr ! Il s’agit du mendiant, une délicieuse gourmandise, et un incontournable de la période de Noël.
Mais il se dit une chose au sujet de cette fameuse confiserie faite de fruits à coque et de fruits séchés… Il se dit que si l’on connaît son histoire, on l’apprécie encore plus…
Partons donc à la découverte de l’histoire des mendiants, et pourquoi pas, imitons les plus grands chocolatiers qui osent toutes les originalités pour revisiter cette recette ancestrale du patrimoine gastronomique français !

Noix, noisettes, amandes, figues et raisins secs : que sont les « mendiants » à l’origine du célèbre dessert de noël ?

Sur le pourtour méditerranéen, les fruits à coque et les fruits séchés se consomment depuis l’Antiquité. Pour les philosophes et les athlètes grecs, ils étaient même des mets de choix qui composaient chaque jour leurs menus. Rien d’étonnant donc à ce que les fruits secs soient restés un incontournable dans le Sud-Est de la France, et plus particulièrement pendant les fêtes de fin d’année, à la Noël.

Les « 4 mendiants » du Noël provençal

Si le mendiant en chocolat que l’on connait tous s’appelle ainsi, c’est parce qu’en Provence, les fruits à coque et les fruits séchés que l’on dépose aujourd’hui sur un palet de chocolat s’appelaient « les 4 mendiants ».
Noisettes, noix, amandes, figues et raisins secs faisaient en effet partie de la tradition des 13 desserts, parmi d’autres gourmandises comme les nougats, les dattes et bien sûr le chocolat. D’ailleurs, peut-être vous demandez-vous pourquoi 13 desserts ? Eh bien parce que cette tradition gourmande a une symbolique toute religieuse : représenter Jésus et les 12 apôtres. Et l’explication du terme mendiant est tout autant teintée de foi.
En effet, les couleurs des fruits à coque et des fruits séchés évoquent celles des robes des 4 principaux Ordres mendiants du christianisme :

·        Les Carmes, vêtus de marron, sont représentés par les noix ou les noisettes

·        Les Franciscains, en tuniques brunes, sont représentés par les raisins secs

·        Les Dominicains, en blanc, ont comme symbole les amandes émondées

·        Les Augustins, habillés de pourpre, trouvent leur emblème dans les figues

Au XIIe siècle, ces 4 Ordres religieux étaient dits « mendiants » car ils ne vivaient que grâce à la charité. Ils mendiaient humblement pour survivre, espérant la générosité du peuple qui permettrait leur survie, mais qui surtout leur permettrait de se consacrer à leur foi religieuse, à leur dévotion, et à leur vœu de pauvreté.

Au-delà des origines religieuses, le mendiant : un dessert aux fruits à coque qui permet toutes les libertés gourmandes !

Traditionnellement, un mendiant de Noël est donc une confiserie qui se compose d’un fin palet de chocolat surmonté de noix ou de noisettes, d’amandes, de figues séchées et de raisins secs. Mais comme toutes les grandes recettes, celle-ci ne demande qu’à être revisitée. Chose que les grands chocolatiers s’amusent déjà à faire, rivalisant chacun de créativité. Le seul impératif : la qualité des ingrédients, en l’occurrence celle des fruits à coque et des fruits séchés sélectionnés pour venir orner le disque le chocolat. Des ingrédients 100 % naturels, sains et sans sucres ajoutés.

Cette année, c’est le Noël des mendiants EnKamania !

Imaginez le mendiant « p’tit K’reux », avec de la pistache, de la figue et des noisettes. Ou encore le mendiant « K’oup de pompe », avec ses graines de courge, ses noix du Brésil et ses physalis. Et pourquoi pas des mendiants « plein de zinK’ » avec des graines de courge là encore, mais également des noix de cajou et de délicieux morceaux d’ananas. Bref : imaginez autant de mendiants que de variétés de sachets de fruits à coque EnKamania ! Une véritable mine d’idées pour l’imagination, mais également une source de bienfaits nutritionnels considérables.
Pendant les vacances de Noël, organisez un atelier mendiants EnKamania en famille ! C’est l’assurance de passer un bon moment de partage, de créativité et de gourmandise qui fait du bien au corps ????