On K'ause - blog

Diabète : et si vous mangiez des fruits à coque ?, par Sophie Lohner
Par juillet 20, 2020 0 K'ommenter

Diabète : et si vous mangiez des fruits à coque ?, par Sophie Lohner

On ne cesse de parler des bienfaits des fruits à coque. Ils sont bons pour la beauté de la peau et des cheveux, ils permettent d’améliorer le sommeil, de préserver le capital osseux ou encore de garder les maladies cardio-vasculaires à bonne distance. Mais ce que l’on sait peut-être moins, c’est que les amandes, les noix ou encore les pistaches permettent de contrôler efficacement la glycémie, autrement dit le taux de sucre sanguin. Alors que le diabète de type 2 ne cesse de progresser dans les pays développés et de créer de réels ravages au point que l’on parle d’épidémie, plus que jamais les fruits secs oléagineux méritent que l’on s’intéresse à eux et qu’on les ajoute quotidiennement aux menus.

Diabète de type 2 : la place centrale de l’alimentation

Il existe 2 formes de diabète. Le diabète de type 1 apparaît le plus souvent chez des personnes jeunes et dès l’enfance. La raison, une attaque auto-immune du pancréas qui ne peut plus remplir son rôle correctement et produire de l’insuline. Cette dernière doit alors être apportée sous forme d’injections. Mais dans 90 % des cas, le diabète est diagnostiqué de type 2. L’organisme devient résistant à l’insuline et, par voie de conséquence, incapable de réguler la glycémie. Cette dernière augmente donc, et provoque des hyperglycémies chroniques qui, à terme, peuvent causer de graves dégâts sur la santé, comme des maladies cardio-vasculaires.

La sédentarité et l’obésité sont les grands responsables de cette « épidémie » actuelle de diabète de type 2. À ce titre, un mode de vie sain et une alimentation adaptée et équilibrée sont au cœur du traitement de fond. L’un et l’autre peuvent non seulement prévenir l’apparition de diabète de type 2, mais également permettre de contrôler la glycémie lorsque la pathologie est déclarée.

Les bienfaits des noix contre le diabète de type 2

Grâce à leur richesse en fibres et en acides gras insaturés (les bons acides gras), tous les fruits à coque, communément appelés noix, sont bénéfiques pour contrôler les taux de sucre et de lipides dans le sang. Consommés régulièrement, il est démontré que les fruits secs oléagineux régulent la glycémie et réduisent le mauvais cholestérol, le cholestérol LDL. Il est donc important d’en consommer en prévention, mais également pour contrôler l’apparition de maladies cardio-vasculaires graves chez les personnes déjà atteintes de diabète de type 2. Une étude de 2019(1) démontre même que les personnes diabétiques consommant 5 portions (équivalentes à une poignée) de fruits à coque par semaine ont 17% de risques en moins de développer une pathologie cardiaque par rapport aux diabétiques n’en mangeant qu’une seule fois par semaine.

Toutes les recherches qui ont pu être faites sur le sujet vont dans le même sens et aboutissent aux mêmes conclusions. Les noix permettent de prévenir le diabète, et d’améliorer la santé des personnes déjà diabétiques. Même s’il n’existe pas à proprement parler de régime anti-diabète, il est certain que les fruits à coque ont tout intérêt à faire partie de ce que l’on appelle une « alimentation variée et équilibrée », garante d’une bonne santé.

Le cas particulier du diabète gestationnel, et le rôle des pistaches

On en parle peu et pourtant, le diabète gestationnel touche près de 10% des femmes pendant leur grossesse. Ce trouble métabolique apparaît généralement entre le second et le troisième trimestre, et même s’il disparaît après l’accouchement, il ne doit pas être pris à la légère. Le diabète gestationnel peut en effet provoquer une hypertension artérielle chez la future maman, et être responsable d’un accouchement prématuré. Plus grave encore, s’il n’est pas traité, ce diabète gestationnel peut causer des malformations cardiaques et nerveuses chez le bébé.

Une étude(2), américaine là encore, s’est intéressée aux bienfaits des pistaches dans la prise en charge de ce trouble. Et les résultats sont aussi surprenants qu’éloquents : la consommation de pistaches au petit déjeuner permet de rétablir une glycémie normale, cela étant lié à une meilleure production d’insuline.

Diabète de type 2 ou diabète gestationnel, ces 2 pathologies nécessitent une prise en charge de l’hygiène de vie et une adaptation alimentaire. Et dans cette démarche, les fruits à coque sont indéniablement de précieux alliés.

(1)    Étude américaine publiée le 19 février 2019 dans la revue scientifique Circulation Research

(2)    Étude dirigée par le Docteur Sheng Ge, Médecin en chef et directrice de la Nutrition clinique au Sixth People Hospital, rattachée à l’université Jiao Tong de Shanghai, où l’étude a été réalisée.