On K'ause - blog

Quoi manger avant le sport?, par Sophie Lohner
Par octobre 03, 2019 0 K'ommenter

Quoi manger avant le sport?, par Sophie Lohner

L’alimentation et la pratique d’un sport sont deux choses profondément et intrinsèquement liées. Et que vous soyez adepte de yoga, accroc à la muscu, humble sportif du dimanche ou coureur chevronné qui envisage de faire le marathon de Toulouse le 20 octobre prochain, vous avez tout intérêt à réfléchir aux apports nutritionnels que vous fournissez à votre organisme avant votre séance. Un petit conseil d’ami qui permettra à votre pratique physique de porter tous ses fruits !

Pourquoi faut-il manger avant de faire du sport ?

Lorsque vous faites une séance de sport, vous demandez à votre corps de fournir un effort supplémentaire. Et pour se faire, ce dernier va aller puiser dans les réserves énergétiques. Sauf que si ces réserves sont à sec (par exemple lorsque vous décidez, croyant bien faire, d’aller courir 10 km à jeun), votre organisme ne peut tout simplement pas tenir le rythme. C’est là que « sport » se transforme en « violence ». Pour autant, tous les aliments ne sont pas à mettre au menu avant d’aller vous dépenser…

Manger avant l’effort : oui, mais pas n’importe quand !

La nutrition sportive, c’est toute une science. Mais s’il y a bien une chose que doit retenir un sportif, amateur ou plus confirmé, c’est que la nutrition sportive est une affaire de chrono. Quel que soit le sport que vous pratiquez et le type d’effort que vous allez demander à votre corps, votre dernier repas doit être avalé depuis au moins 3 heures, histoire de laisser le temps à l’organisme de digérer les sucres lents (riz, pâtes, pommes de terre…) qu’il doit contenir en quantité. Bon jusque-là, tout va bien et avouez qu’il n’y a rien de bien sorcier. Sauf que, sauf que…

La plupart du temps et la plupart des gens ont leur activité physique planifiée en fin de journée ou le temps de la pause déjeuner, entre midi et deux. Ce qui veut dire que ce dernier repas riche en énergie est déjà loin, bien plus de 3 heures en tout cas. Imaginez-vous vous entraîner pour le marathon de Toulouse (plus de 42 km tout de même à travers la fameuse ville rose) alors que votre petit déjeuner ou votre lunch remonte à plus de 6 heures ! Et courir avec l’estomac dans les talons, c’est pas top du tout. Autrement dit et vous l’avez compris, vous organiser pour avoir un en-cas sous la main est indispensable. Mais là encore, la collation, oui, mais pas n’importe laquelle…

L’en-cas sain avant le sport, un réflexe de sportif averti !

La solution pour pouvoir se donner à fond dans la pratique de son sport préféré, c’est d’apporter à son organisme une dose d’énergie entre 1 heure et 30 minutes avant le début de la séance avec des aliments qui ne vont pas surcharger et alourdir votre estomac. Et au rang des bonnes idées, on trouve les compotes, les bananes ou encore le pain d’épices, autant d’aliments à l’apport énergétique hyper intéressant pour le sportif, tout en étant parfaitement digestes. Mais la vraie bonne idée, ce sont les fruits secs. La richesse nutritionnelle exceptionnelle des amandes et autres noix en tout genre rend ces petits fruits à coque et à croquer tout simplement indispensables avant un effort physique. Shoot d’énergie, vitamines, minéraux et fibres, une poignée de fruits secs (environ 25 grammes), c’est la portion idéale à avaler (ou plutôt à déguster !) avant de solliciter vos muscles. Et en parlant de muscles, favorisez justement la présence d’amandes et de noisettes dans votre en-cas pré-sport. En effet, toutes deux sont extrêmement riches en potassium et magnésium, deux oligo-éléments essentiels pour la fonction musculaire. C’est pour cela d’ailleurs qu’EnKamania, partenaire du marathon international Toulouse métropole, a élaboré son sachet baptisé « le plein de K’arburant ». Une dose individuelle et idéale de 25 grammes, super facile à transporter partout avec vous, et qui vous garantit un apport parfait en énergie avant l’effort.

Avant l’effort, n’oubliez pas aussi de boire !

Eh oui ! On y pense plus volontiers en franchissant la ligne d’arrivée, mais boire avant le sport est tout autant essentiel. Alors, quoi boire ? Eh bien de l’eau, de l’eau et encore de l’eau ! Mais vous pouvez aussi vous faire plaisir avec une boisson légèrement sucrée, comme un bon jus de fruits frais.