On K'ause - blog

Les fruits à coque, la vraie bonne idée pour des apéros santé !, par Sophie Lohner
Par décembre 10, 2019 0 K'ommenter

Les fruits à coque, la vraie bonne idée pour des apéros santé !, par Sophie Lohner

Ah ! On les aime les apéros entre amis ou en famille ! Moments de convivialité par excellence, ils ont pourtant une bien mauvaise réputation. De fait, de nombreuses personnes se privent de ces instants, ou se contentent (avec une frustration bien légitime) de bâtonnets de crudités… Mais s’il est vrai que les chips et autres rondelles de saucisson sont clairement des ennemis de la santé autant que de la ligne, il existe néanmoins des alternatives au moment de l’apéritif. Elles permettent de conjuguer les good vibes de ce moment d’échange et de partage (et les good vibes, c’est bon pour la santé aussi !) avec une alimentation saine et riche en nutriments essentiels. Petit zoom sur une vraie bonne idée pour prendre l’apéro en se faisant plaisir, mais sans culpabiliser !

Les dangers des produits transformés

Vous en avez forcément entendu parler : les produits transformés, voire ultra-transformés par l’industrie alimentaire. Pointés du doigt depuis quelques années pour leurs effets néfastes sur la santé, ils sont pourtant et malheureusement bien souvent les réflexes qui composent les moments apéros. De véritables pièges en réalité, car tous ces produits ont été complètement déstructurés par les multiples transformations industrielles. Qu’est-ce que ça veut dire ? Eh bien tout simplement que ces aliments ont perdu tout intérêt nutritionnel car les nutriments bons pour le corps comme les vitamines, les minéraux, les fibres ou encore les antioxydants ont été détruits. Ne reste alors dans ces produits que le fameux sirop de glucose-fructose (le pire sucre qui soit pour le pancréas !), les graisses végétales hydrogénées (vous savez, les tristement célèbres acides gras dits trans et synonymes de maladies cardiovasculaires), ou encore les multiples additifs faits de nitrites, tout de même reconnus comme « risque cancérogène » par le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC). Et tout ça sans parler des dangers pour la silhouette que représentent les chips, les biscuits apéritifs de tous les styles ou encore et bien sûr, la charcuterie. 

À l’apéro, il y a calories et calories !

Évidemment, la question des calories peut paraître dérisoire et largement secondaire par rapport à celle de la santé. Néanmoins, garder la ligne reste un point central de notre époque. Le hic, c’est qu’il y a encore une grande incompréhension sur le mot « calories ». En effet, toutes ne se valent pas et partant de là, le simple calcul additionnel de ces dernières n’a pas réellement de sens et ne suffit pas, en tout cas, pour garder son poids stable sur la balance, voire pour perdre quelques petits kilos jugés en trop. Ultra culpabilisant, le fait de compter simplement les calories nous fait bien souvent oublier que des calories justement, le corps en a besoin pour fonctionner ! Mais attention, le corps n’est pas une simple machine. Il a besoin qu’on lui fournisse de l’énergie, certes, mais ce n’est pas tant l’aspect quantitatif qui compte. Ce serait plutôt celui qualitatif… Vous avez du mal à comprendre ? Revenons à nos chers apéros : si l’on se limitait simplement au nombre de calories, les chips seraient plus « lights » que l’un des fruits à coque le plus populaire, les amandes. En effet, les premières représentent 536 Kcal aux 100 grammes, tandis que les secondes affichent 634 Kcal pour la même quantité. Pourtant, ce serait là une très grosse erreur de raisonnement. Oui, ces deux aliments apportent des calories. Mais le corps ne va pas en faire la même chose. Les amandes, pourtant « plus riches », fourniront une énergie de qualité et disponible pour être utilisée dans les différents processus biochimiques de l’organisme, tandis que les chips apporteront une énergie incompréhensible pour le corps (puisque complètement dénaturée par les transformations industrielles), une énergie autrement dit inutilisable que le corps ne pourra que stocker à défaut d’autre chose…

Et si l’apéro sans danger ni culpabilité existait ?

« Une utopie ! » pensez-vous peut-être. Et pourtant, détrompez-vous ! De nouvelles façons de prendre l’apéro existent bel et bien. Et non, on ne vous parle pas que de croquer des carottes ou des concombres, mais plutôt de vous régaler de délicieux fruits à coque, aussi riches en plaisir gustatif qu’en nutriments essentiels. Soucieuse de votre santé autant que de votre palais, l’équipe d’enKamania a justement conçu pour vos apéritifs sains et gourmands les sachets « apéro sans K’omplex », des portions idéales de 25 grammes (ce que recommandent les nutritionnistes), bourrées de fibres bonnes pour le corps et la ligne, et particulièrement riches en vitamine B1. Pour la petite info, la vitamine B1 (encore appelée thiamine) est absolument nécessaire à la production d’énergie et au bon fonctionnement du système nerveux. Par ailleurs, au moment de l’apéro et des verres qui s’entrechoquent pour trinquer (sans abuser jamais, bien sûr !), la vitamine B1, en se transformant en thiamine pyrophosphate dans le foie, permet de mieux gérer la dégradation de l’alcool par l’organisme. Autant de bonnes raisons de mettre les amandes, les pistaches (en plus elles sont déjà décortiquées !) et les noix de macadamia des sachets « apéro sans K’omplex » au menu de vos apéritifs les plus festifs !

* « L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération »